ARARAT Jazz Night : quand jazz rime avec le brandy !

//ARARAT Jazz Night : quand jazz rime avec le brandy !
yell_extreme_park_2

ARARAT Jazz Night : quand jazz rime avec le brandy !

ARARAT Jazz Night : quand jazz rime avec le brandy !

Dans le cadre de #YerevanJazzFest2019, un concert spécial intitulé ARARAT Jazz Night a été organisé par Yerevan Brandy Company (ARARAT), l’Association arménienne de jazz, Mezzo Production et l’Orchestre d’Etat de jazz d’Arménie. L’événement a eu lieu le 31 octobre à Mezzo Classic House Club. L’invitée spéciale de la soirée était Agathe Iracema, vocaliste à la créativité inimitable.

Fidèle partenaire de Yerevan Jazz Fest, Yerevan Brandy Company s’est engagée, cette année encore, dans cette grande et belle histoire de jazz appelée ARARAT Jazz Night. Il s’agit d’un événement qui se veut désormais être une tradition. Depuis son lancement en 2017, ARARAT Jazz Night réunit les amateurs du jazz autour de cette musique de l’instant mais aussi autour du brandy exceptionnel.

Cette année, c’est Agathe Iracema qui a livré des performances inoubliables, accompagnée par l’Orchestre d’Etat de jazz d’Arménie sous la direction d’Armen Hyusnunts. La chanteuse franco-brésilienne occupe à juste titre une place importante dans le monde actuel de jazz. La fille du bassiste brésilien Rubens Santana a commencé sa carrière dès son plus jeune âge. Encouragée par Sheila Jordan, elle crée son premier quartet à l’âge de 15 ans. Elle est la fondatrice de deux formations musicales, le Agathe Jazz Quartet et le Agathe Iracema Brazilian Music Band. Elle a mentionné à plusieurs reprises que la musique de Charles Aznavour était toujours une source d’inspiration pour elle.

« Je suis heureuse d’être dans le pays de Charles Aznavour, et je suis très impressionnée », a dit Agathe Iracema pendant sa visite en Arménie.

Dans le cadre de #YerevanJazzFest2019, Agathe Iracema a présenté un programme spécial pour le public arménien. La jeune artiste a proposé un concert interactif au public qui en est sorti très impressionné. Dès le premier morceau, elle séduit le public par sa maturité artistique impressionnante, sa spontanéité fascinante et sa présence scénique incroyable. Elle compose de voyages musicaux uniques par les rythmes de jazz et la sensualité énergique. Le pays de la samba s’entend tout au long du concert par des clins d’œil ici et là aux sonorités brésiliennes. Et c’est surtout cette influence prononcée de la bossa-nova qui enflammait la scène et transmettait au public une humeur colorée et festive.

La virtuosité des musiciens de l’Orchestre d’Etat de jazz d’Arménie a accentué le sentiment de plénitude musicale ressenti par le public qui n’a pas manqué d’applaudir. La salle pleine était une vraie reconnaissance et une récompense pour les organisateurs et surtout pour les musiciens.

Grâce à une telle collaboration créative avec l’Association arménienne de jazz et de Mezzo Production, le légendaire brandy arménien ARARAT continue à révéler les différentes facettes de l’art de sa fabrication, offrant aux connaisseurs les plus avertis de l’art et des meilleurs brandies une occasion de vivre un autre moment unique.

Source : www.courrier.am

News

Carte de l’Armenie

Inscrivez-vous à la Newsletter