Musique

/Musique

Poplavok Jazz Cafe (Aragast)

L’été est un moment idéal pour visiter l’Arménie, profiter pleinement de la nature pittoresque et visiter ses sites uniques et des chaudes soirées d’Erevan. Il commence longtemps avant la date du calendrier et dure jusqu’à la fin de septembre. Le temps est clair, chaud et ensoleillé, avec quelques jours de pluie. On appelle L’Arménie « l’île montagneuse » grace aux montagnes qui sont partout – un vrai bonheur pour les amateurs de randonnées et escalade! Et, bien sûr, l’été est la meilleure saison pour la conquête des sommets. Vous pouvez grimper en haut du mont Aragats – le plus haut sommet de l’Arménie (4090 m) ou le mont Azdahak et admirer l’étonnant petit lac qui se trouve au fond du cratère. Mais, bien sûr, ce n’est pas tout: vous pouvez faire des excursions sur le côté de Kaputjugh, Arai ler, Tsaghkunyats, visitez Khustup et Trasare.

High Fest, International Performing Arts Festival à Erevan

Ce festival international des arts du spectacle présente des représentations théâtrales, des opéras, des spectacles de cirque et de marionnettes, de danse moderne, folklorique et classique, des concerts de musique classique et contemporaine, de jazz… Rendez-vous dans les théâtres et centres culturels de la capitale.
Le festival a généralement lieu du 1er au 10 octobre.

Jazz

Ecoutez du Jazz en Arménie… De par ses diverses situations géographiques et ses influences différentes tout au long de son histoire, l’Arménie a une longue tradition musicale faite de musique folklorique, religieuse, classique et, plus récemment, de jazz et de rap. Festival de Jazz de Erevan septembre 2015 17.18.19 (à compléter)YEREVAN JAZZ FEST 2015″

VENUE : Karen Demirtchyan Sport Concert Complex
DATE : September 17, 18, 19 / 2015

Salle de concert Aram Khatchatourian

Les oeuvres des compositeurs arméniens, à part quelques exceptions, comme celles d’Aram Khatchatourian et de Komitas, sont jusqu’à présent insuffisamment connues dans les pays occidentaux. La musique classique arménienne est riche de ses auteurs d’hier et d’aujourd’hui, dont certains auteurs, qui continue à oeuvrer de nos jours comme Tigran Mansourian ou Alexandre Aroutiounian (qui nous à quitté en 2013). Ils ont tous posé des jalons devenus des points de repères pour des générations de compositeurs arméniens et leurs oeuvres se sont solidement implantées dans le répertoire d’un grand nombre d’interprètes. Tout en se basant sur les particularités de la construction mélodique de la musique traditionnelle arménienne, ils n’en ont pas oublié pour autant l’évolution de la musique mondiale, épousant les tendances de leur temps et combinant tradition et esprit novateur. Le bâtiment de l’opéra d’Erevan abrite également la salle de concert Aram Khatchatourian.

Opéra

Le bâtiment de l’Opéra d’Erevan abrite d’une part, le théâtre national d’opéra et de ballet Alexandre Spendarian et, d’autre part, la salle de concert Aram Khatchatourian. Il a été dessiné dans les années 1920 par Alexandre Tamanian, l’architecte à l’origine de la transformation d’Erevan en capitale de la République. Au coeur d’Erevan, l’Opéra est situé dans un grand parc arboré du centre-ville dans lequel se trouvent également un lac, et une multitude de terrasses de café. Il est situé au milieu de la perspective qui relie la place de la République au monument de la Cascade par l’avenue du Nord et la place de France. Au printemps et en été, les jeunes de la ville et les touristes aiment s’y retrouver, de jour comme de nuit. Les statues du poète Hovhannes Toumanian (1869-1923) et du compositeur Alexander Spendiarov (1871-1928) ornent le parvis du côté du parc tandis que celle d’Aram Khatchatourian est située devant l’entrée de la salle de concert, de l’autre côté du bâtiment.