Park et jardin en Erevan

/Park et jardin en Erevan

Parc Anglais (Théâtre) et Parc municipal (Chahoumian)

Parc anglais (Théâtre) et Parc municipal (Chahoumian)
Le Parc anglais, situé entre les rues Movsès Khorenatsi et Grigor Loussavoritch, existait avant le Plan Général de la ville de 1856. Actuellement le parc comprend deux parties. Au Sud se dresse la statue d’Alexandre Myasnikian, qui en 1921 était le Président du gouvernement arménien nouvellement formé. Non loin se trouvent les bâtiments de l’Ambassade de France en Arménie et du Théâtre académique national Gabriel Soundoukian. Dans le parc se trouvent également, deux fameuses statues : celles de Gabriel Soundoukian (1825-1912), fondateur de la littérature réaliste arménienne et de « Pépo », nom du héros servant de titre à son œuvre principale. Non loin du théâtre se trouve l’Ambassade d’Italie en Arménie, devant laquelle se trouve le Parc des roses de Tonino Guerra, où un agencement de fontaines est prévu. En face de l’Ambassade d’Italie se trouve le Parc des Enfants où l’on voit la statue du « double héros » de la Deuxième Guerre mondiale, le pilote Nelson Stépanian. A l’extrémité Est du parc se trouve la sculpture appelée «Le jeune vendeur d’eau» ou «L’eau froide d’Erevan », qui représente l’image de tous les vendeurs d’eau de l’ancienne Erevan.Dans le secteur du Parc municipal se trouve la statue monumentale de Stépan Chahoumian et l’allée des fontaines qui compte 2750 jets d’eau et qui symbolisent l’anniversaire de la fondation de la ville d’Erevan, par le roi d’Ourartou Arguichti Ier, en 782 av. J.C., célébrée par des festivités en 1968. En 2018 Erevan a fêté les 2800 ans de sa fondation.

Les fouilles réalisées dans le quartier Chéngavit d’Erevan datant de 4000 à 2000 ans avant J.C., prouvent qu’elle est l’une des villes les plus anciennes du monde.

Sources : Rédaction du texte original faite par le Comité national du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS/Arménie).

Poplavok Jazz Cafe (Aragast)

L’été est un moment idéal pour visiter l’Arménie, profiter pleinement de la nature pittoresque et visiter ses sites uniques et des chaudes soirées d’Erevan. Il commence longtemps avant la date du calendrier et dure jusqu’à la fin de septembre. Le temps est clair, chaud et ensoleillé, avec quelques jours de pluie. On appelle L’Arménie « l’île montagneuse » grace aux montagnes qui sont partout – un vrai bonheur pour les amateurs de randonnées et escalade! Et, bien sûr, l’été est la meilleure saison pour la conquête des sommets. Vous pouvez grimper en haut du mont Aragats – le plus haut sommet de l’Arménie (4090 m) ou le mont Azdahak et admirer l’étonnant petit lac qui se trouve au fond du cratère. Mais, bien sûr, ce n’est pas tout: vous pouvez faire des excursions sur le côté de Kaputjugh, Arai ler, Tsaghkunyats, visitez Khustup et Trasare.

Parc de Saryan

A l’origine l’exposition a été fondé pendant les années 1980 par les artistes Arméniens (essentiellement des peintres), qui ont commencé à exposer leurs œuvres sur une place publique à proximité du syndicat l’Union des Artistes Arméniens. D’autres ont utilisé le parc du conservatoire d’État Komitas .

Jazz

Ecoutez du Jazz en Arménie… De par ses diverses situations géographiques et ses influences différentes tout au long de son histoire, l’Arménie a une longue tradition musicale faite de musique folklorique, religieuse, classique et, plus récemment, de jazz et de rap. Festival de Jazz de Erevan septembre 2015 17.18.19 (à compléter)YEREVAN JAZZ FEST 2015″

VENUE : Karen Demirtchyan Sport Concert Complex
DATE : September 17, 18, 19 / 2015

Cafesjian Centre d’Art contemporain

Le centre d’Art contemporain, est dessiné par le bureau d’architecte de l’audacieux David Hotson et se situ à l’intérieur du monument « la Cascade ». Le monument est composé à l’extérieur de jardins en terrasse, de fontaines et d’un large escalier. Large de 50 mètres, la Cascade fait 118 mètres de haut ; l’escalier comporte 572 marches sur 302 mètres. À l’intérieur, une série d’escalators et d’ascenseurs permet d’atteindre l’esplanade située à 78 mètres de haut. Le monument se trouve adossé à une des collines d’Erevan, tout près de la place de France juste derrière l’Opéra, dans la perspective de l’avenue du Nord et de la place de la République. Avec une dénivellation de 78 mètres, le haut de la Cascade offre un panorama sur la ville, de l’Ararat et sa plaine. La place Tamanyan, située devant l’entrée du centre, abrite un jardin de sculptures où sont notamment exposés des œuvres de Fernando Botero, Barry Flanagan, Lynn Chadwick et Jaume Plensa, etc…La collection est composée de 1 200 œuvres d’art, et principalement de pièces de sculptures en verre. En outre, le musée présente des peintures de John Altoon, Jennifer Bartlett, Marc Chagall et Arshile Gorky, des sculptures de Fernando Botero, Barry Flanagan, Lynn Chadwick, Bob Tuffin et Jaume Plensa, et des dessins ou des reprographies de Georges Braque, Roy Lichtenstein, etc…Fermé le lundi. Ouvert du mardi au jeudi de 10h à 17h, du vendredi au dimanche de 10h à 20h.



Entrée : 1 000 AMD (800 pour les Seniors, 750 pour les 13-17 et gratuit pour les enfants jusqu’à 12 ans).
Adresse : Cascade, 10 rue Tamanyan. Erevan, l’Arménie
Téléphone +374 56 72 62
Plus d’informations www.cmf.am

Parc et Jardins

Erevan est une ville aux nombreux espaces verts, parsemée de parcs et de fontaines, avec en son centre une « ceinture verte » ; un parc long de plusieurs kilomètres dans lequel se succèdent des dizaines de terrasses de cafés, des terrains de tennis et de basket-ball, des statues et de nombreuses zones arborées. La ceinture verte commence au sud, au niveau de la cathédrale Sourp Krikor Loussavoritch, et se termine au nord par un grand café-restaurant en forme de bateau, le Poplavok, sur l’avenue Machtots, derrière l‘Opéra. Autour de ce dernier, la place de la liberté est un parc dont l’étang et la douzaine de terrasses de cafés et restaurants attirent beaucoup d’Erevanais et de touristes. Sa position centrale en fait un endroit incontournable de la ville. En 2015, pour le centenaire du génocide arménien de 1915, une partie de la longue place du Vernissage a été rénovée, fleurie et décorée de multiples khachkars (« pierre à croix »).

Sur les premières hauteurs de la ville, le parc de la Victoire héberge le monument de Mère Arménie et offre un panorama exceptionnel sur Erevan, le mont Ararat et une partie de sa plaine. On y trouve aussi un petit parc d’attractions avec une grande roue, des auto-tamponneuses et autres manèges, un étang avec des barques, des cafés et un grand hôtel de luxe, le Golden Palace.


D’autres grands parcs embellissent le centre-ville, et les quartiers périphériques sont également fréquemment entourés de zones naturelles, parfois très vastes.