Quand aller en Arménie ?

/Quand aller en Arménie ?

L’Arménie se découvre de façon classique au rythme des commentaires des guides culturels ou encore de façon plus sportive sur les sentiers de trekking.
Dans toutes les régions d’Arménie les traces de l’histoire et de la culture sont présentes avec des sites dont chacun reflète une facette de la civilisation arménienne.
Les musées et les galeries renferment des richesses méconnues.
La cuisine arménienne dévoile des saveurs uniques et un savoir-faire ancestral.
Les paysages mènent le visiteur dans une impression de « bout du monde ».

Quand aller en Arménie ?

ClimatL’Arménie, dont plus de 90% du territoire est au dessus de 1000m d’altitude, est dotée d’un climat continental avec un écart important de température entre hiver et été, ceci étant encore plus marqué en altitude élevée.Au printemps, les précipitations sont assez abondantes, mais le sud bénéficie toutefois d’un climat sec. En revanche, les collines et les montagnes, elles, se couvrent de toutes les couleurs du printemps.

L’été peut être très chaud, mais heureusement toujours assez sec, avec des températures pouvant monter jusqu’à 40°C dans la région d’Erevan, alors qu’à quelques km vers l’est ou le nord vous perdez 10°C. Vous aurez probablement même besoin d’une polaire si vous êtes au bord du lac Sevan, qui pourtant n’est qu’à 60 km d’Erevan, mais qui culmine à 1 900m d’altitude.

L’automne est magique… Des températures clémentes, des couleurs flamboyantes, les fruits qui murissent au soleil.

L’hiver peut être très rigoureux surtout dans certaines régions et les chutes de neige ne sont pas rares, particulièrement dans le Nord.

Vous l’avez compris, tout comme ses paysages, le climat n’est pas monotone en Arménie. Rien n’est monotone en Arménie !

Mais pour visiter un pays le climat n’est pas tout, car il y a les fêtes, les événements culturels, les paysages, les lumières, les couleurs et les gens.