Église Katoghiké (Catholique) d’Erevan

/, Retour et resource/Église Katoghiké (Catholique) d’Erevan
yell_extreme_park_2

Église Katoghiké (Catholique) d’Erevan

Église Katoghiké (Catholique) d’Erevan

L’église Katoghiké Sainte-Mère-de-Dieu, est une toute petite église située dans le centre d’Erevan. Elle date du XIIIe siècle et est considérée comme une des plus anciennes de la ville. Elle est à présent intégrée dans l’ensemble de l’église Sainte-Anne d’Erevan.

La Katoghike, se trouve à l’angle des rues Abovyan et Sayat Nova. Sa forme actuelle date de 1936. Lors du démantèlement de l’église sous Staline, lorsque les murs sont tombés, il est devenu évident que l’abside centrale, le sanctuaire, était en fait une petite église d’Astvatsatsin presque intacte avec des inscriptions du XIIIe siècle. Les protestations publiques et scientifiques ont permis à l’église nouvellement découverte d’obtenir un sursis et, depuis l’indépendance, elle a repris sa fonction religieuse. Devant l’église se trouve un nombre de khachkars ( pierre de croix ) et d’autres fragments sculptés du noyau de la basilique détruite.

L’église est maintenant très active. Le bâtiment que l’on voit sur cette image entourant l’église est en train d’être démoli et un plan d’expansion est en cours

Entre 1693 et ​​1695 a été construite une grande basilique qui porte le nom de la Sainte Mère de Dieu.

Il était situé près de l’église Katoghike dans l’ancien quartier d’Erevan Shahar. La nouvelle église était de type basilique avec la célèbre pierre de tuffeau arménien . La salle de prière de la chapelle est l’une des plus grandes du vieil Erevan.

En 1936, l’église est préservée malgré les ordres du gouvernement soviétique. De nombreux anciens Khachkars ont été retrouvés datant probablement des XVe et XVIIe siècles. Les inscriptions gravées sur la façade ouest remontent aux années 1284, 1229 et au XVIe siècle, tandis que les inscriptions sur les murs nord datent de 1609. Cela signifie donc que Katoghike a été construit au début du 17ème siècle. C’est l’une des églises d’Erevan qui a survécu au séisme. Ainsi, l’Eglise actuelle a deux noms, Katoghike et Sainte Mère de Dieu. Ces dernières années, un nouveau complexe qui comprend une grande église portant le nom de Sainte Anne et un grand bâtiment destiné à servir de résidence au Catholicos a été construit à côté de la chapelle.

Le 4 juillet 2009 a eu lieu la sanctification du sol menée par le Catholicos Karekin II pour la construction du bâtiment nouvellement construit. Puis le 30 avril 2015, l’église catholique Sainte-Anne a été bénie par le Catholicos Karekin II. L’architecte est Vahagn Movsisyan.

L’église Sainte-Mère-de-Dieu (Sourp Asdvadzadzine) n’est pas datée, mais on sait qu’elle est antérieure à 1264, date de la plus ancienne inscription. Ramassée autour de sa coupole polygonale au toit en « parapluie », elle était complétée au XVIIe siècle par une basilique à trois nefs, dite katoghiké, à laquelle elle servit dès lors d’abside. La petite église revêtue de tuf orange héritera de son nom quand la basilique fut détruite en 1937.