HayBuis 2019: le festival des plantes arméniennes

//HayBuis 2019: le festival des plantes arméniennes
yell_extreme_park_2

HayBuis 2019: le festival des plantes arméniennes

HayBuis 2019: le festival des plantes arméniennes

Pour la cinquième fois déjà, le village de Yenokavan (la région de Tavoush) a accueilli le festival des plantes et des fleurs arméniennes HayBuis. Cette année, il a rassemblé un nombre record d’invités : plus de 1 500 personnes et 43 entreprises ont participé au festival devenu déjà traditionnel.

Il suffit de peu de choses pour rendre la vie plus douce : une plante. Les effets positifs des plantes sur la santé humaine sont indiscutables. Dans le nord d’Arménie, à Tavoush, on le sait très bien : cette région est très riche en végétation. La plupart des plantes est utilisée dans différentes industries, telles que la production de médicaments, de bijoux, de cosmétiques, etc. Pour s’en assurer, il suffisait de participer, samedi dernier, au festival traditionnel HayBuis, au village de Yenokavan.

La cinquième édition du festival HayBuis était un grand succès. Cette année, il a rassemblé un nombre record d’invités : plus de 1 500 personnes et 43 entreprises ont participé au festival traditionnel : « L’aire de restauration n’était pas faite pour un tel afflux d’invités, et bien avant la fin du festival, nos partenaires ont dû apporter de la nourriture. Nous espérons que l’année prochaine il y aura encore plus d’invités et que nous pourrons les surprendre avec des plats délicieux à base des herbes arméniennes », – raconte l’organisatrice du festival Irina Chibourchian.

Le festival est inclus dans le calendrier touristique en Arménie. Il y a donc toujours beaucoup de touristes ici. La plupart vient de Russie. « On peut constater que le festival est une réussite. D’année en année, nous voyons des visages qui sont devenus familiers. Par ailleurs, pour que nos invités n’oublient jamais la flore arménienne, nous leur proposons des pots d’herbes et de fleurs », – souligne Irina Chibourchian.

En Arménie, plus de 300 types d’herbes sont récoltées pour la décoction et la potion, la préparation du thé, des médicaments et même pour la fabrication de bijoux. « Cette année, le département de botanique et de mycologie de l’Université d’État d’Erevan a commencé à coopérer avec nous. Ils ont informé nos invités de nombreuses nouveautés sur le monde végétal arménien et ont organisé des ateliers très intéressantes. Nous avons donc atteint un nouveau niveau scientifique », – explique l’organisatrice du festival.

Le festival HayBuis a aussi une tradition inchangée : c’est la préparation du brtoutch (sandwich) pacifique. Dans ce rituel, le lavash (le pain arménien) symbolise la famille, les herbes arméniennes sont la vie, et les fromages produits dans différentes parties du globe représentent le monde. Ce sandwich énorme, à la création duquel participent presque tous les invités, est ensuite découpé en plusieurs morceaux et distribué à tous. « Il est très important pour nous que le festival ait lieu non pas dans la capitale, mais dans la région. Cela nous permet de développer l’infrastructure locale. Et nous pouvons fièrement annoncer que plus de 60% de stands du festival ont été occupés cette année par des fabricants de la région de Tavoush », – raconte Irina Chibourchian.

Le festival HayBuis a de nombreux objectifs, mais le plus essentiel est la popularisation des plantes et des herbes en Arménie. Les organisateurs sont convaincus – la flore, en particulier les herbes, est l’une des ressources mal connues mais très importantes du pays.

Source : www.courrier.am

News

Carte de l’Armenie

Inscrivez-vous à la Newsletter