La cathédrale Sainte-Etchmiadzin UNESCO

//La cathédrale Sainte-Etchmiadzin UNESCO
yell_extreme_park_2

La cathédrale Sainte-Etchmiadzin UNESCO

La cathédrale Sainte-Etchmiadzin UNESCO

La cathédrale est le plus ancien édifice chrétien arménien. Les églises d’Etchmiadzine et le site archéologique de Zvarnots dépeignent avec force la spiritualité et l’esprit d’innovation artistique qui furent l’apanage de l’Église arménienne dès sa fondation. Sa première construction date de 303, mais elle a été par la suite reconstruite en 484. Au cours des siècles suivants, l’édifice a été maintes fois remanié, et seuls les murs nord, sud et ouest datent du IVe siècle. Le XVIIe siècle est la période où le monument a été le plus de fois remanié, donnant son aspect actuel à la cathédrale : construction de la coupole en 1627, du clocher à deux étages en 1658, du lanternon en 1683 et des fresques intérieures d’un style curieusement persan. La cathédrale possède de beaux témoignages de la sculpture arménienne chrétienne avec par exemple un bas-relief représentant saint Paul et sainte Thècle ainsi que des oiseaux et une croix. Sourp Etchmiadzin abrite trois reliques : celle de la lance de la Passion, la main de saint Grégoire, et du bois de l’arche de Noé.Etchmiadzin est le siège de l’Église apostolique arménienne.Le catholicossat de tous les Arméniens est la principale juridiction de l’Église apostolique arménienne. Il est en théorie la juridiction la plus ancienne de la chrétienté, fondé en 314 par Grégoire Ier l’Illuminateur (vers 240 à vers 326).

Catholicos

Le primat, chef de l’Église porte le titre de « Patriarche suprême et catholicos de tous les Arméniens ». Il réside au Saint-Siège d’Etchmiadzin, le titulaire actuel est Garéguine II, depuis 1999.

Le Catolicos est élu par une assemblée comprenant des ecclésiastiques et des laïcs, l’Assemblée ecclésiastique nationale.