Monastère de Tatev UNESCO

/, Retour et resource/Monastère de Tatev UNESCO
yell_extreme_park_2

Monastère de Tatev UNESCO

Monastère de Tatev UNESCO

Perché au sommet de la gorge de la rivière Vorotan, le complexe monastique de Tatev datant du IXe siècle était l’une des universités médiévales les plus avancées de l’Arménie accueillant des étudiants en sciences humaines et un bastion politique important. En raison de sa location interdite, il était autrefois difficilement accessible. Mais maintenant, un long téléphérique de 5,7 km est construit pour relier les visiteurs du monastère et ses villages environnants, offrant un voyage passionnant avec des vues à couper le souffle sur les gorges de la rivière et les montagnes. Tout cela fait vraiment du monastère de Tatev une destination de classe mondiale. Selon la légende, le monastère fut appelé au nom de St.Eustathius, l’un des disciples, accompagnant l’apôtre St.Thadée en Arménie au 1er siècle. Une petite église (la première église du monastère de Tatev), élevée sur ses reliques au 4ième siècle, fut fréquentée par les pèlerins depuis le 5ième siècle. De cette époque jusqu’au 8ième siècle, les chroniqueurs sont silencieux, reprenant l’histoire de Tatev par la fin du 8ième siècle. Le monastère actuel a été construit entre le Xe et le XIIIe siècles, à l’emplacement du sanctuaire ancien. C’était un très grand centre intellectuel de l’Arménie, entre 1390 et 1453. A cette époque le monastère va acquérir ses lettres de noblesse avec l‘édification d’une université, qui en fera l’un des centres intellectuels les plus prestigieux en Arménie, au même titre que les universités de Sanahin et de Haghpat. Plus de 500 moines vont séjourner dans ce haut-lieu de la culture fréquenté aussi par les plus grands savants et théologiens de l’époque, comme Grégoire de Tatev. C’est un lieu incontournable également pour les musiciens et les artistesComme beaucoup de monastères arméniens du Moyen Âge, Tatev s’est doté d’une muraille contre les invasions de l’époque. L’édifice a été endommagé par le tremblement de terre de 1931. Les travaux de restauration sont achevés après 2010.Le téléphérique le plus long du monde est à Tatev
Les cloches de l’église sonnaient fort à Tatev le 16 Octobre 2010 annonçant le lancement d’un programme pour ranimer un complexe monastique médiéval avec l’ouverture d’un téléphérique appelé « les Ailes de Tatev», qui relie le village de Halidzor au magnifique monastère de Tatev. C’est le plus long téléphérique à va-et-vient du monde : 5720 mètres.

Avec un parcours (aller-retour) d’environ 11 minutes et deux cabines de 25 passages, le téléphérique assure la liaison, même en hiver, entre le village de Halidzor, situé à 1 546 m d’altitude, et le monastère de Tatev, qui est situé à 1 537 m d’altitude de l’autre côté d’une grande colline et du canyon de la rivière Vorotan. Le téléphérique survole ce canyon d’une largeur de quelque 2,7 km et d’une profondeur d’environ 500 m. Au point le plus bas du trajet, il y a toujours 231 m entre la cabine et la rivière.

Un ticket aller et retour coûte 5 000 drams l’équivalent d’environ 9 euros.