Nature et végétation

//Nature et végétation
yell_extreme_park_2

Nature et végétation

Nature et végétation

L’Arménie est un paradis pour l’exploration. Elle est riche en faune et en flore, mais ce qui est étonnant, c’est la diversité biologique de la vie sauvage.
Seuls 10% du territoire sont aujourd’hui couverts de forêts de hêtres et de chênes. Les steppes occupent 18% et les pâturages plus de 30% de la superficie.
L’Arménie a plus de 3500 espèces de plantes, plus de la moitié des 6000 espèces de la région transcaucasienne.

Avec 17 zones de végétation, la variété de la vie végétale est vraiment étonnante. Le pays a tout, depuis la brousse semi-déserte jusqu’aux forêts à feuilles caduques et aux conifères ; des marais grouillant de faune et flore aquatiques, et des régions sub-tropicales aussi bien au nord qu’au sud, jusqu’aux prairies alpines couvertes de fleurs sauvages. Même en plein été, à quelques kilomètres du Mont Aragats, la terre se couvre de couleurs, et l’air frais de la montagne joue avec les coquelicots, les bleuets, les orchis, les iris et les glaïeuls.

On cultive le froment, le seigle, l’orge, la vigne, l’abricotier, le prunier, le noyer, le grenadier, le pommier, le poirier, le pêcher, le mûrier, le melon et la pastèque ; dans quelques endroits croissent l’olivier, le caroubier, le figuier, le cotonnier, le sésame, le tabac ; ailleurs, on trouve des plantes médicinales et tinctoriales.