Ryanair confirme son intention de développer des vols vers l’Arménie

//Ryanair confirme son intention de développer des vols vers l’Arménie
yell_extreme_park_2

Ryanair confirme son intention de développer des vols vers l’Arménie

Ryanair confirme son intention de développer des vols vers l’Arménie

Un haut responsable de Ryanair a confirmé hier le projet de la compagnie aérienne irlandaise de lancer des vols réguliers entre l’Europe et l’Arménie.

Le directeur commercial de Ryanair, David O’Brien, et la directrice du développement des itinéraires, Kate Sherry, ont discuté de la question avec le Premier ministre Nikol Pachinian lors d’une visite à Erevan.

Selon une déclaration du gouvernement arménien, O’Brien aurait expliqué à Pachinian que Ryanair « envisage d’entrer sur le marché de l’aviation arménienne » et négocie actuellement avec l’autorité de l’aviation civile arménienne et le principal exploitant de l’aéroport. Il a présenté les vols concrets prévus par la compagnie aérienne et sa « politique tarifaire » qui va avec, indique le communiqué.

M. Pachinian s’est félicité de ces projets, affirmant que les vols Ryanair à destination et en provenance de l’Arménie profiteraient à l’industrie touristique du pays. Il a exprimé l’espoir que les deux parties élaboreront une « variante concrète de coopération mutuellement bénéfique ».

O’Brien et Sherry ont organisé mardi un dîner séparé avec le vice-Premier ministre Tigran Avinian et Tatevik Revazian, présidente du comité de l’aviation civile du gouvernement arménien. Ce dernier a négocié avec des représentants de Ryanair à Dublin au début de cette année, avant d’annoncer en mars que la compagnie irlandaise envisageait de se rendre en Arménie.

Revazian, qui assistait également à la réunion de Pachinian avec les dirigeants Ryanair en visite, avait annoncé en juillet que Ryanair et une autre compagnie aérienne low-cost occidentale, Wizz Air, étaient prêts à lancer des services de vol l’année prochaine si des concessions financières leur étaient accordées.

Elle a ajouté que le Comité de l’aviation civile préparait déjà un projet de loi les exemptant de la taxe fixe de 21 $ prélevée sur chaque billet d’avion vendu dans le pays. L’agence gouvernementale espère également convaincre la société argentine gérant l’aéroport Zvartnots d’Erevan de leur offrir des réductions sur les services au sol, a-t-elle précisé.

Le coût des transports aériens à destination et en provenance de l’Arménie a déjà diminué depuis la libéralisation en 2013 du secteur de l’aviation civile nationale. Cela a contribué à une croissance régulière du trafic aérien international du pays. Le nombre total de passagers traités par les aéroports internationaux d’Erevan et de Gumri a augmenté d’environ 10% au premier semestre de cette année.

par Claire 
Source : www.armenews.com

News

Carte de l’Armenie

Inscrivez-vous à la Newsletter