Ryanair envisage de développer des vols low cost vers l’Arménie

//Ryanair envisage de développer des vols low cost vers l’Arménie
yell_extreme_park_2

Ryanair envisage de développer des vols low cost vers l’Arménie

Ryanair envisage de développer des vols low cost vers l’Arménie

Ryanair envisage de devenir la première compagnie aérienne low cost au monde à lancer des vols réguliers entre l’Europe et l’Arménie, a déclaré vendredi la dirigeante du département de l’aviation civile du gouvernement arménien.

Cette responsable, qui s’appelle Tatevik Revazian, a révélé avoir eu des entretiens avec des responsables du transporteur irlandais à Dublin à cette fin.

« Nous avons reçu une proposition et sommes en train de négocier à partir de cela, a-t-elle expliqué. Ils ont clairement indiqué qu’ils souhaitaient entrer sur le marché [de l’aviation arménienne] en 2020.« « Ils ont dit que le prix moyen de leurs billets était de 40 euros (45 dollars). De toute évidence, ils ne pourront pas proposer ce prix-là pour l’Arménie, mais ce ne sera certainement pas en tout cas aussi élevé que 350, 400 ou 500 euros », a noté Revazian. Elle n’a pas donné d’autres détails sur les vols prévus. »Ryanair peut vraiment révolutionner, transformer complètement notre marché de l’aviation« , a ajouté la responsable âgée de 31 ans. »Si Ryanair entre effectivement sur le marché arménien, je suis sûr que les prix des billets d’avion vont baisser et que le trafic passagers entre l’Europe et l’Arménie, mais aussi dans le sens Arménie vers l’Europe, va augmenter. »

Le trafic aérien international de l’Arménie s’est déjà développé rapidement depuis la libéralisation du secteur de l’aviation civile en 2013. L’ancien gouvernement arménien a décidé de passer à la politique dite du « ciel ouvert » à la suite de la faillite de la compagnie aérienne nationale Armavia. Cette dernière jouit de droits exclusifs pour voler vers l’Europe, l’ex-Union soviétique et le Moyen-Orient depuis près de dix ans.

La libéralisation, fortement soutenue par les donateurs occidentaux, a permis aux transporteurs locaux et étrangers respectant les normes de sécurité d’effectuer des vols sans aucune restriction. Cela a entraîné une baisse des prix des billets, donnant un coup de fouet à l’industrie touristique en plein essor du pays. Le nombre de touristes étrangers en visite en Arménie a atteint un nouveau record en 2018, selon les statistiques officielles.

Source : www.armenews.com

News

Carte de l’Armenie

Inscrivez-vous à la Newsletter