Symboles de l’Arménie

//Symboles de l’Arménie
yell_extreme_park_2

Symboles de l’Arménie

Symboles de l’Arménie

Khachkar (Croix de pierre)
Les khachkars sont utilisés comme décoration sur des sites religieux et culturels. Historiquement, les Khatchkars ornaient les tombes dans les cimetières. Le Khachkar est un symbole et un art emblématique de l’Arménie.

Le khatchkar est une stèle de pierre sur laquelle se détache une grande croix en relief.

C’est depuis le 5è siècle que des stèles sont élevées près des églises, présentant des croix et des bas-reliefs d’inspiration biblique. Et le khatchkar est l’aboutissement de cette évolution vers l’art non-figuratif et symbolique. 

Drapeau
Le drapeau actuel est directement tiré de celui de la première République de 1918-1920. Il a été officiellement adopté le 24 aout 1990 et a été confirmé par le parlement arménien le 15 juin 2006. Les couleurs du drapeau sont rouge, bleu et orange.

Trois bandes horizontales dominent le drapeau. Le rouge symbolise l’indépendance et la liberté de l’Arménie, mais aussi c’est le symbole du sang versé par le peuple lors de la défense du pays. Le bleu est le ciel de l’Arménie, la volonté du peuple arménien de vivre sous des cieux paisibles. L’orange symbolise le génie créateur et la nature laborieuse du peuple arménien.

Ararat
Le mont Ararat est au sommet des symboles nationaux de l’Arménie. Les montagnes d’Ararat, appelé également Massis, est l’endroit où d’après le Livre de la Genèse de la Bible s’est posé l’Arche de Noé.

On peut voir un morceau de l’Arche de Noé dans le musée d’Etchmiadzin. En Arménie, le mont fait l’objet d’une véritable passion.

Le nom d’Ararat s’écrit partout. C’est le symbole autour desquels s’unissent tous les Arméniens à travers le monde. Et pourtant, Ararat se trouve de l’autre côté de la frontière, en Arménie Occidentale, aujourd’hui en territoire de la République de Turquie, mais qui s’impose de toute sa splendeur jusque sur la République d’Arménie.

Grenade
La grenade a été depuis des millénaires une autre représentation de l’Arménie. La grenade est utilisée comme symbole de la culture arménienne, de la joaillerie et l’art. Ce fruit représente la fertilité, la prospérité et la bonne fortune.

La grenade, dont les graines ont pour rôle de se fertiliser, symbolise la renaissance, le cycle de la nature.

Armoiries
L’aigle et le lion des armoiries apparaissent sur les étendards des dynasties arméniennes  et sur d’autres marqueurs culturels depuis des siècles. Ils représentent la force, l’indépendance et une vocation industrieuse et intellectuelle.

Les armoiries de l’Arménie constituent l’emblème héraldique de l’Arménie, adoptées le 19 avril 1992 par le Conseil suprême de la République d’Arménie.

Ils encadrent un cimier qui représente les symbolede ces dynasties avec le Mont Ararat en son centre.

L’écu est supporté à dextre par un aigle et à senestre par un lion, tous deux dorés, deux symboles remontant à l’époque urartéenne.

Sous l’écu figurent : une épée, représentant la puissance et la force de la nation, brisant les chaînes de l’oppression ; Une chaîne brisée, représentant la volonté de liberté et d’indépendance ; Un épi, représentant la nature laborieuse des Arméniens ; Une plume, représentant leur héritage intellectuel et culturel ; Et, enfin, un ruban.

News

Carte de l’Armenie

Inscrivez-vous à la Newsletter