Visite de la chancelière allemande Angela Merkel à Erevan

//Visite de la chancelière allemande Angela Merkel à Erevan
yell_extreme_park_2

Visite de la chancelière allemande Angela Merkel à Erevan

Visite de la chancelière allemande Angela Merkel à Erevan

Le 24 auôt la chancelière allemande Angela Merkel est arrivée en Arménie. Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan était présent pour l’accueillir.

Angela Merkel a remercié pour l’accueil chaleureux et a noté : “Cette visite a lieu après de grands changements en Arménie. C’était inattendu pour nous et positif pour vous. Nous aimerions connaître votre opinion sur ce qui s’est passé. Et il était évident que le souffle des changements était présent dans la rue. Nous sommes intéressés par le développement futur des relations avec l’Arménie. Aujourd’hui, nous sommes dans une ville vieille de 2800 ans et dans un pays dont la nation a laissé des traces historiques dans la civilisation mondiale. Aujourd’hui, j’ai visité le centre Tumo et j’y ai vu des jeunes filles et garçons qui conçoivent et développent des innovations, en préservant les racines de la culture arménienne. J’ai compris quel type de société de la connaissance existe en Arménie. Nous savons qu’il s’agit d’une région complexe et nous sommes prêts à vous aider, en étant votre partenaire dans le processus de résolution des problèmes. Nous sommes prêts à favoriser et à développer les relations économiques bilatérales. Nous espérons que nous parviendrons à enregistrer de nouveaux résultats dans cette direction”.

Plus tard la chancelière allemande s’est aussitôt rendue au mémorial du Génocide des Arméniens de Tsitsernakaberd et déposé des fleurs devant la flamme éternelle.

Le Premier ministre arménien Nikol Pashinyan et la chancelière allemande ont évoqué les projets économiques, ainsi que les perspectives de nouveaux projets communs: dans les domaines de l’éducation, de la science et de la culture.

Nikol Pashinyan a souligné que l’Arménie est prête à être une plate-forme pour les entreprises allemandes qui veulent entrer sur les marchés de l’UEEA et de l’Iran.

News

Carte de l’Armenie

Inscrivez-vous à la Newsletter